Le cinquième épisode de notre nouvelle série étalée sur deux semaines est consacré aujourd’hui à la Super D1 mauritanienne 2019-20. Une édition qui devrait se boucler à partir de septembre à la suite des dernières décisions fédérales.

LA REPRISE. Cinquième la saison dernière, Tevragh Zeina occupait seul la tête du classement du championnat de Mauritanie lorsque la FFRIM a décidé d’arrêter provisoirement le déroulement du championnat à la mi-mars. Une décision très rapidement murie par l’exécutif conduit par le Président Ahmed Yahya, par ailleurs membre du ComEx de la CAF. Début mai, le Comité Exécutif de la fédération a décidé d’acter un certain nombre de décisions au vu de la situation qui prévalait pour les clubs. Il a ainsi été décidé de soutenir financièrement les équipes à hauteur de 2,5 millions de MRO. Chaque joueur a également été doté individuellement à hauteur de 50 000 MRO, et chaque entraîneur a reçu 100 000 MRO.

FC Tevragh Zeina

FC Tevragh Zeina

Sur le plan sportif, et alors qu’on s’en était arrêté à la 20e journée, un plan de sauvetage a été approuvé, avec reprise de la Super D1 en septembre pour les sept dernières journées, juste avant le démarrage de la saison suivante en octobre. La FFRIM a également décidé qu’il n’y aurait aucune relégation en D2, ce qui constitue une bonne nouvelle pour les deux derniers classés, la Jeunesse à l’Heure d’El-Mina (JAHE) et l’ASC Ksar. De fait, le championnat comptera en 2020-2021 deux clubs supplémentaires soit seize participants, et sera provisoirement réorganisé avec deux poules de huit équipes chacune. La coupe nationale 2020 a été annulée, de même que toutes les compétitions des catégories d’âge et de football féminin.

LA SITUATION. Après une saison ratée, Tevragh Zeina a réalisé une véritable OPA sur ce championnat en dominant ses principaux concurrents : Concorde (2-0), Kédia (1-0), Police (1-0) et Nouakchott King’s (2-0). Son seul accroc notable ? Face au tenant du titre, le FC Nouadhibou (0-1) en février. Une seule défaite donc pour la meilleure défense (ex aequo) avec seulement neuf buts encaissés. Par contre, les Orange du FC Nouadhibou comptent deux matches de retard sur Tevragh et peuvent par conséquent revenir à trois points. C’est que le club, qui a pris part à la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine 2019-20, a laissé des plumes en chemin. Résultat : quatre défaites contre les King’s (2-1), El-Ahmedi (1-0), Concorde (2-0) et Police (3-2). Il y a bien longtemps que cela ne lui était pas arrivé… 

L’AVENIR. Nouadhibou (4e à neuf points) peut cependant conserver son bien pour peu qu’il réalise un sans-faute sur les dix matches lui restant. Et surtout, s’il domine Tevragh Zeina lors de la rencontre retour. Même si le dauphin actuel Concorde reste dans le coup (mais avec trois matches de plus que Nouadhibou et une rencontre d’avance sur le leader), le titre de champion devrait logiquement se jouer entre d’une part le FC Tevragh Zeina, jeune club de Nouakchott (1999) qui court après le titre depuis son coup double (2015 puis 2016) et d’autre part Nouadhibou, double tenant 2018 et 2019. Qui n’a pas renoncé à un triplé…

@Samir Farasha

Demain, un passionnant sixième épisode consacré cette fois à l’Arabie saoudite. Voici le calendrier des prochains rendez-vous : vendredi : Arabie saoudite (6), samedi : Maroc (7), dimanche : Egypte (8), lundi : Soudan (9) et pour conclure mardi, les Emirats Arabes Unis (10)