On attendait les grands débuts du champion sortant. La victoire était au bout même si Sharjah a opposé une farouche résistance.

A tout seigneur, tout honneur. Commençons par le champion en titre, le Hilal Saoudien, opposé aux Emiratis de Sharjah. A Ryadh, le Hilal ne l’a emporté que d’une courte tête (2-1) après avoir mené sur un but précoce inscrit sur penalty par son international Saleh Al-Shehri sur penalty (1-0, 5e). Le milieu ouzbek Otabek Shukurov a rapidement répondu à cette ouverture du score (1-1, 7e). Les protégés de l’Argentin Ramon Diaz ont fini par reprendre l’avantage à l’heure de jeu grâce à leur recrue brésilienne Michael (2-1, 62e) qui a signé au passage son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Saleh Al-Shehri, bureur sur penalty ( photo page Facebook Al-Hial)

Saleh Al-Shehri, bureur sur penalty ( photo page Facebook Al-Hial)

Al-Hilal affrontera lundi les Qatariens d’Al-Rayyan, qui ont affronté de leur côté le club tadjik Istiqlol. A l’arrivée un très court succès (3-2) long à se dessiner puisque le but vainqueur a été inscrit à vingt minutes de la fin. Istiqlol menait depuis la 3e mais l’Algérien Yacine Brahimi a égalisé (1-1) cinq minutes plus tard. Juste avant la pause, Yannick Boli a permis à son club de passer une première fois en tête (2-1, 44E). Mais le club venu du Tadjikistan a égalisé à son tour après l’heure de jeu (2-2, 66e). L’Ivoirien Yannick Boli a fini par inscrire le but décisif pour Al-Rayyan (3-2, 71e).

Parmi les surprises de cette J1, la défaite des Emiratis d’Al-Jazira, qui défiaient les Irakiens d’Al-Quwa Al-Jawiya, champions 2021. Le club irakien s’est adjugé le gain du match (2-1) grâce à des réalisations signées Hussain Jabar (1-0, 11e) et Ali Kazem (2-1, 82e). Zayed Al-Ameri avait rendu l’espoir à Jazira (1-1, 43e). Mais les hommes du coach néerlandais Marcel Keizer ont été dominés par plus forts qu’eux. Lundi, le club irakien affrontera le Indiens de Mumbai City, qui ont été laminés par le Shabab saoudien (3-0). L’équipe dirigée par le Brésilien Pericles Chamusca l’a emporté grâce à un doublé de l’Argentin Ever Banega (36e, 68e) et un but de Turki Al-Ammar (77e).

Al-Jazira : une défaite malvenue  à domicile face a ( photo afc.com)

Al-Jazira : une défaite malvenue à domicile face aux Forces Armées irakiennes ( photo afc.com)

Enfin, les deux derniers matches, ceux du groupe E, se sont terminés sur un même résultat nul (1-1). Les Qatariens d’Al-Sadd partaient pourtant favoris contre les Ouzbeks de Nasaf. Mais ce sont ces derniers qui ont marqué les premiers sur un but contre son camp de Pedro Miguel Correia (1-0, 31e). Al-Sadd n’a égalisé qu’à la 55e via Boualem Khoukhi. A noter qu’Al-Sadd a terminé à neuf après les expulsions d’Abdelkarim Hassan (27e) puis de Pedro Miguel Correia (63e). Un résultat global qui n’a pas réjoui le coach Xavi Gracia même si Al-Wihdat (JOR) et Al-Faysaly Al-Majmaah (ARS) se sont également neutralisés (1-1). Ahmed Samir a répondu à la 50e au but du Néerlandais d’Al-Faysaly, Hicham Faik (12e). Suite de la compétition avec la J2 ce lundi.

@Frank Simon