Battu sur le fil lors du match aller de la Champion’s League asiatique par les Sud-Coréens de Jeonbuk Hyunday Motors (1-2), Al Ain rêve de remporter son deuxième trophée après celui de 2003. Tout se jouera samedi en fin d’après-midi au stade Hazza bin Zayed certainement devant un public chauffé à blanc. C’est une occasion extraordinaire de remporter un premier titre significatif pour la jeune et brillante génération bien représentée par le milieu offensif Omar Abdulrahman qui a affirmé en conférence de presse que c’était “le match de sa vie”. Toutefois, les Emiratis se souviennent qu’en 2005 ils avaient échoué  en finale à la différence de buts  face aux Saoudiens d’Al Ittihad. Ce match est aussi important pour l’entraîneur Zlatko Dalic qui a estimé que son équipe jouerait “pour l’Histoire” et qu’elle a les moyens de faire basculer le résultat surtout après avoir marqué un but à l’extérieur. Il faut préciser qu’ Al Ain pourra se contenter d’un succès 1 à 0 pour soulever le précieux trophée.

@Cheikh Mabele