Le moins que l’on puisse dire après la finale de la Ligue des champions qui a opposé le Wydad Casablanca au Ahly du Caire (2-0), c’est  que les deux entraîneurs font une analyse différente du match et de son résultat. Pitso Mosimane, Ahly, pense sincèrement dit-il que son équipe était bien meilleure et devait l’emporter. « Nous avons perdu le match dans des circonstances anormales, la meilleure équipe a perdu la finale. Lorsque vous jouez dans un lieu neutre, avec un nombre égal de supporters, vous pouvez parler de gagner et de perdre. Je ne comprends pas comment les gens disent que le jeu est bien organisé, je pense que seuls les Marocains pensent cela. Certains me posent des questions sur le plan de match parce que j’ai perdu le match, mais je veux leur rappeler que nous avons battu le Raja en utilisant le même plan de match ».

AL-Ahly; entré en champion, il finit le match déchu (photo page Facebook al-ahly.sc)

AL-Ahly; entré en champion, il finit le match déchu (photo page Facebook al-ahly.sc)

De son côté, le boss technique du Wydad, réaliste et carré, a une autre explication au succès de son équipe face à un adversaire qui était donné favori  de la compétition par la plupart des observateurs du football africain: « La Ligue des champions de la CAF est plus difficile que son homologue asiatique,  a confié Walid Regragui dans le calme relatif de l’après événement, ici vous jouez contre Al Ahly, le Raja et bien d’autres équipes fortes. Aujourd’hui, nous étions comme le Real Madrid alors qu’Al Ahly était comme Liverpool. Nous avons abandonné la possession du ballon mais nous avons bien défendu et obtenu ce que nous voulions. Mes joueurs se sont bien battus et ont fait tout ce qu’ils pouvaient. Ils méritaient de remporter le titre. Al Ahly est comme le Real Madrid en Afrique, ils savent comment gagner des finales. Nous avons regardé la finale de l’UEFA Champions League et nous avons vu ce que Liverpool avait fait de mal pour éviter de refaire les mêmes erreur ». Il n’est pas sûr que la comparaison audacieuse que fait le natif de  entre le champion d’europe sortant et le champion d’Afrique déchu va suffire à consoler les fans des  Red Devils.

@2022mag