En plus des passionnants derbies maghrébins,  un autre quart de finale, Al Ahly – Mamelodii Sundowns, s’annonce excitant  voire très incertain au niveau du résultat. Il faut dire que les deux   clubs se connaissent tellement bien pour s’être affrontés dans quatre  duels depuis le début des années 2000. Le premier a eu lieu en 2001 au stade de la finale et  avait tourné en faveur des Red Devils. Tenus en échec à Soweto (1-1), les Cairotes ont renversé leurs adversaires (3-0) au match retour .Six ans plus tard, bis repetita  au stade des huitièmes cette fois  avec  encore un succès de la formation du bord du Nil (2-2, 2-0). Après une parenthèse sans affrontement de 10 ans, Al Ahly subit sa première déroute. En effet, en 2019, en quart de finale, les  Brazilians giflent les coéquipiers de (5-0)  et limitent la casse au retour en concédant une courte défaite (1-0). Al Ahly prendra sa revanche l’année suivante  en dominant au Caire (2-0) puis en  résistant au retour (1-1). La bataille promise entre le 14 et le 22 mai  mai sera sans doute serrée car elle opposera un champion d’Afrique en titre a demi-convaincant dans la phase de groupes puisqu’il a été dominé par les Tanzaniens du Simba SC et un Mamelodi  qui a vécu une campagne continentale presque trop facile.

@2022mag.ccom