La JS Saoura, vice-champion d’Algérie en titre, réalise un bon parcours dans la phase de groupes de la Ligue des champions. Son succès convaincant ce weekend devant les Tanzaniens du Simba SC (2-0) l’a propulsé en tête du groupe.

Mais le classement  de ce groupe A est une véritable bouteille à l’encre. Les quatre équipes sont encore capables de se qualifier. Les Algériens savent que leur salut passera forcément par un exploit le 17 mars  au Caire. Comme le résume l’entraîneur de la formation de Béchar : “Nous avons fourni un grand match face à un bon adversaire qui s’est déplacé avec la ferme conviction de réaliser un bon résultat, s’est réjoui Karim Zaoui  dans les colonnes du quotidien  algérois Liberté  tout en  donnant rendez-vous au Ahly.  Les joueurs ont réalisé le match idéal et ont démontré qu’ils sont toujours là dans les moments importants, car gagner par 2 à 0 n’est pas chose aisée notamment en phase de poules de la Ligue des champions africaine, où le moindre point gâché est difficile à rattraper. Maintenant, à nous le Ahly ! « .

La JS Saoura n'a pas tremblé face  au Simba SC (2-0)

La JS Saoura n’a pas tremblé face au Simba SC (2-0)

Toutefois le technicien algérien aurait bien aimé voir les Red Devils  s’imposer à Lubumbashi  au lieu de perdre  car cela aurait permis d’écarter le Vita Club  de la course à la qualification :  » La  défaite du Ahly du Caire n’est pas faite pour nous arranger, car nous sommes dans l’obligation d’aller à Alexandrie pour faire un bon résultat face au Ahly du Caire afin d’espérer une qualification en quarts de finale. Il nous suffit d’un match nul pour qu’on puisse se qualifier ». Une chose est certaine les deux matches Ahly-JS Saoura et Simba SC – Vita Club   ressemblent à deux finales. Le meilleur résultat pour les Algériens ? Que les deux matches se terminent par une égalité. Ce qui figerait les positions et permettrait aux deux clubs nord-africains  de valider leur qualification. Passionnant à suivre.

@2022mag.com