Ce qui ont encore le moindre doute sur le potentiel phénoménal du défenseur Achraf Hakimi, 22 ans, doivent se réveiller après la sortie en boulet de canon  du défenseur international marocain sous les les couleurs de l’Inter Milan  en déplacement face à Benevento (5-2 ). Auteur d’une passe décisive et d’un but et des actions de grande classe sur son aile droite, il fait aussi bien que lorsqu’il a commencé au Real Madrid  son club formateur et au Borussia Dortmund où il a passé deux saisons formidables.

A la fin du match, le natif de Madrid  avait plein de raison  d’être satisfait :« Je suis très content, a-t-il confié en conférence de presse,  je m’adapte bien et j’apprends ce que le coach me demande. C’est un début très positif. A Dortmund nous jouions déjà à cinq en défense, je sais comment jouer à ce poste et puis mes coéquipiers m’aident beaucoup pour apprendre le plus vite possible. Est-ce un signe pour le Scudetto que nous sommes déjà devant la Juventus ? Nous travaillons pour cela. Nous avons une équipe apte à gagner ».

 Hakimi est aussi le choix d'Antonio Conte

Hakimi est aussi le choix d’Antonio Conte

Et c’est loin d’être de l’autosatisfaction béate car les commentaires de la presse italiennes sont tous élogieux au sujet du Lion de l’Atlas. A l’image du   Corriere dello Sport  qui s’extasie devant ce « latéral impressionnant pour la vitesse, la qualité et le punch. Une passe décisive, le filet des Nerazzurri et bien d’autres sprints irrésistibles sur la droite. Super achat. Idem pour le grand quotidien spécialisé Gazzetta dello Sport  :  » Courir, passes décisives et buts : Hakimi est dévastateur. Les débuts en tant que titulaire sont fabuleux ». Pas de doute, avec le recrutement XXL effectué cet été dont le Lion de l’Atlas est le fleuron, l’Inter Milan de Paolo Conte a les moyens de mettre fin à l’hégémonie de la Juventus  en  Serie A et d’être un redoutable client en Ligue des champions.

@2022mag.com