Après avoir rencontré en tête à tête le président de la Fédération palestinienne, Jibril Rajoub, et celui la fédération israélienne, Ofer Eini, puis les deux en même temps, le président de la FIFA, Sepp Blatter, a clairement pris position contre une suspension d’Israël comme le demandent les Palestiniens. « Une telle situation ne devrait pas arriver au congrès de la Fifa, a-t-il expliqué, parce que la suspension d’une fédération, quelle qu’en soit la raison, est toujours nuisible à l’organisation dans son ensemble». Le patron de la FIFA a par contre promis d’aider à al poursuite du dialogue et de la négociation entre les deux fédérations et s’est engagé à se rendre en Israël et en Palestine avant l’ouverture du congrès de la FIFA le 28 mai prochain. Pour rappel, en cas de mis au vote de la résolution palestinienne, son adoption nécessiterait de recueillir les trois quarts des voix des 209 membres que compte la FIFA.

 @2022mag.com