Ancien attaquant  du RC Lens, du FC Sochaux et de l’équipe d’Algérie, Chérif Oudjani  (56 ans)  est à l’évidence bien placé pour donner son avis sur le potentiel actuel  des Fennecs à l’orée de la campagne des éliminatoires du Mondial 2022 et huit mois avant la phase finale de la CAN 2022 prévue au Cameroun.Le groupe de Djamel Belmadi est bien outillé selon le natif de  qui a un faible particulier  pour Andy Delort et  Islam Slimani.

« Cela fait des années qu’Andy Delort fait partie des bons attaquants de la L1 en France,  a confié au site competition.dz  l’auteur du  but victorieux de l’Algérie face au Nigeria  lors de la finale de la CAN 1990, actuellement il réalise des choses merveilleuses avec Montpellier, dommage qu’il ne joue pas dans un des clubs Top de la L1 car avec son talent, il pourrait réaliser des choses incroyables ».

Le natif de Lens a  le même respect pour Islam  Slimani qui a rejoint la Ligue 1 française en provenance de Leicester: « Franchement, j’admire beaucoup ce qu’il fait sur un terrain.  Si  Rudi Garcia lui fait confiance, il le lui a bien rendu, Islam s’est installé sans faire de bruit en attaque de l’Olympique Lyonnais, aujourd’hui il fait rayonner Memphis Depay, la saison dernière à Monaco c’était Wissam Ben Yedder qui profitait de son excellent travail pour le collectif. Il est important d’avoir un tel joueur  dans son équipe, Regardez depuis qu’il est entré dans le onze-type, il n’est plus sorti et l’OL est revenu dans la course pour le titre de champion ». Après Ahmed Oudjanii, le père, Chérif, le fils, il y a une chance que le petit fils, Adam, 19 ans, également pensionnaire du RC Lens, puisse  revêtir un jour le prestigieux maillot vert.

@2022mag;com