Walid Mesloub n’est pas le premier joueur de l’équipe d’Algérie à évoquer la période où Christian Gourcuff dirigeait les Fennecs et il regrette clairement cet épisode qui a contribué à fragiliser le groupe:  » Je dirai qu’avant son départ tout se passait très bien en sélection, a confié le milieu de terrain du Havre AC dans les colonnes du site algérien lebuteur.com, Il y avait un groupe qui vivait très bien, et une tactique de jeu qui s’est mise en place. Il n’y a qu’à voir les matchs gagnés avec de larges scores et avec la manière, ma mais son éviction nous a plongés dans une situation difficile. Comme l’attestent les résultats, son départ n’a pas été forcément une bonne idée, au contraire, la sélection s’est fragilisée par les changements opérés à la barre technique et c’est là à mon avis l’erreur qu’on a commise ».

Réalisme oblige sans doute, le natif de Trappes en Ile de France n’a pas une opinion négative de l’homme fort actuel, Rabah Madjer, qu’il espère bien rencontrer et auquel il souhaite tout el succès dans sa mission : « J ai toujours dit que nous avons un énorme potentiel avec des joueurs très doués qui évoluent au plus haut niveau, maintenant pour Madjer je ne le connais pas encore mais j’espère que j’aurai l’occasion de le connaitre. Je dirai que c’est peut-être l’homme de la situation, il faudra lui laisser le temps car un projet on ne le réalise pas du jour au lendemain. J’espère que son travail va payer. » Pour rappel, Mesloub a également travaillé sous la direction du coach breton  lorsqu’il était à Lorient en 2016.

@Cheikh Mabele