Le sélectionneur algérien a pris la très bonne habitude de faire un point détaillé après  chaque match international  et d’expliquer sans détour certains de ses choix. Djamel Belmadi  n’hésite pas également à distribuer les bons points aux joueurs quand ils  le méritent. Il l’a encore  fait après le festival réussi par ses hommes face à la Zambie (5-0) dans un match officiel. 

On reverra le duo d’attaque  Bounedjah – Slimani

Ce qu’il a dit dans le vestiaire  alors que l’équipe piochait :  : “J’ai parlé aux joueurs à la pause et j’ai essayé de rectifier ce qui n’a pas marché lors du premier half. J’ai insisté sur le fait de bien construire les actions et ne pas tomber dans la précipitation.Il y avait aussi un petit peu de déchets dans notre jeu et qu’il fallait absolument y remédier. Les choses ont été rectifiées, tant mieux pour nous.

 Choisir Soudani plutôt que Delors:  “Hilal a travaillé très dur pour revenir à son niveau. Il a fait preuve de beaucoup d’abnégation. Ce n’est pas facile de revenir au haut niveau après les croisés (blessure au genou). Son application durant les trois jours où on a bossé m’a donné envie de le faire jouer face à la Zambie. C’est un choix. C’est vrai que Slimani et Delort méritaient aussi de rentrer, mais j’avais ce sentiment que Soudani pouvait marquer, c’est pour cette raison que je l’avais incorporé et il a bien répondu présent”.

Algérrie - Zambie , 5-0 ( photo faf.dz)

Algérrie – Zambie , 5-0 ( photo faf.dz)

Le grand pardon pour Haris Belkebla. Exclu de la sélection lors du stage préparatoire à la CAN 2019 à Doha pour un comportement inapproprié, le milieu de terrain brestois  a été rappelé et a fêté sa première cape. Belmadi n’est pas rancunier ni têtu. : “ L’entrée de Belkebla a été bonne à mon avis. Il montre de très bonnes choses avec son club. Il a été très bon dernièrement face au PSG. Il avait montré beaucoup de signes encourageants qui m’ont poussé à lui donner une chance.  Il méritait de jouer en fait. Il avait un ou deux ballons perdus au début mais derrière, il est vite rentré dans le match. Je suis vraiment satisfait de son entrée ».

Le duo d’attaque Slimani-Bounedjah : « On voulait mettre plus de pression et garder cette équipe de la Zambie en difficulté, c’est pour cette raison que j’ai pensé à changer le système de jeu en 4-4-2 en ajoutant un attaquant supplémentaire, à savoir Slimani, qui était associé à Bounedjah. Je pense que c’est une bonne chose de les associer, on va trouver ça à l’avenir”.

@2022mag.com