Le nouveau sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi,  a tenu sa première conférence de presse  au centre technique de Sidi Moussa dans la banlieue d’Alger. Devant un parterre de journalistes nationaux, l’ancien entraîneur d’u triple champion du Qatar, a fait le show. Il a fait un un discours teinté de franchise et a abordé tous les sujets, y compris ceux qui fâchent comme les relations médias-sélection nationale ou  l’éternel débat locaux-expatriés.

Le nouveau boss des Fennecs  a également fixé l’ambition qu’il nourrit pourront l’équipe nationale.  Même à court terme, c’est-à-dire la CAN 2019.  Et elle est haute: « Avec tout le respect que j’ai pour tous ceux qui étaient avant moi, a-t-il commencé son analyse,  on a perdu face au Cap Vert, l’Iran, le Portugal, mais bon, ce n’est pas une honte de perdre face à cette équipe championne d’Europe. Aujourd’hui, il faut vite remettre les choses en place et revenir à l’essentiel. Il ne faut pas se voir plus beaux qu’on ne l’est.  Moi, quand on me dit de fixer l’objectif de la  demi-finale voire de me concentrer sur la CAN 2021, je me pose une question:  dans quel état d’esprit devrons nous aller en Coupe d’Afrique ?  Peut-être que j’ai tort, vous allez peut-être me prendre pour un fou mais je dirai à mes joueurs que je veux gagner la CAN. Je suis obligé de dire ça. Je sais qu’on n’a pas battu le Cap Vert mais je dirai ça. On va participer à une compétition alors qu’on pense à 2021 ?

En clair, le natif de Marseille estime qu’avec les talents que recèle son effectif actuel et celui à venir, l’équipe d’Algérie se doit d’avoir le mental d’une équipe de vainqueurs. Le prochain stage, on est déjà au travail ( Belmadi  annoncé » que Serge Romano sera son adjoint) . Chaque moment que je  serai avec la sélection ou pas, je serai en plein travail. Je ferai le maximum pour nous qualifier et quand on y sera, on fera tout pour aller loin. Je ne m’interdis rien. Je crois au travail de tous les jours et je crois aux Islandais qui font des choses que personne n’attendait. Je ne vous ai pas dit qu’on allait gagner la CAN, ne m’attendez pas au tournant.»  Nous reviendrons plus longuement exposé par l »ancien joueur de Manchester City.