L’attaquant de Courtrai Idriss Saadi (25 ans) va sans doute fêter sa première sélection contre la Guinée en amical ou face au Togo dans les éliminatoires de la CAN 2019 après sa convocation  chez les Fennecs par Lucas Alcaraz. Le nouveau sélectionneur  semble avoir convaincu le natif de Valence après l’avoir rencontré d’abord lors de son périple européen puis durant le stage au centre de Sidi Moussa :  » Il nous a laissé une très bonne impression, a-t-il confié dans un entretien accordé au quotidien El Watan, on a longuement discuté avec lui dès le premier jour de notre stage. Son discours a plu au groupe. Il a fixé des règles et tout le monde y a adhérées. L’ancien joueur de Saint-Etienne arrive dans un groupe bien fourni en finisseurs, à l’image de Hilal Soudani et d’Islam Slimani, pour ne citer que ces deux-là, mais cela ne l’inquiète pas pour autant.  » Je suis en sélection pour apporter ma contribution. L’essentiel est que je sois fin prêt lorsque l’entraineur fait appel à moi. Je me donnerais à fond. Après, les autres attaquants sont des valeurs sûres, de grands joueurs. Mais le plus important est qu’on soit là pour l’Algérie. Le statut individuel importe peu. »

@2022mag.com