Ignoré  volontairement par le sélectionneur de l’équipe de France depuis 2015, KarimBenzema, attaquant du Real Madrid, n’a eu de cesse de recevoir le soutien de différentes personnalités du football international à commencer par  Zinedine Zidane son entraîneur chez les Merengue. Sans que cela ne fasse bouger un cil de Didier Deschamps.

Dernier coup de gueule contre une situation faite au natif de Lyon que nombre d’observateurs  estiment injuste, celui lancé au lendemain de la demi-finale aller de Ligue des champions Real-Chelsea (1-1)  par un  média spécialisé qui fait référence en Espagne,en l’occurence le magazine Marca: « Deschamps, il est temps de mettre fin au crime Benzema. Il a marqué un grand but, il a failli en mettre un autre avec un tir qui s’est écrasé contre le poteau, et a montré qu’il était un leader XXL en plus d’être un crack. Il comprend le jeu mieux que quiconque et même les robustes joueurs physiques de Chelsea ne pouvaient rien contre lui. Que ce joueur ne participe pas à l’Euro est un crime ».

Un cri du coeur et  des mots forts qui, hélas, n’auront aucune influence sur la position rigide die l’homme qui a remporté deux Coupes du monde avec l’équipe de France. En tant que capitaine en 1998 et en tant qu’entraîneur en 2018.

@2022mag.com