El Jaish dispute ce mardi sans doute son match le plus important de la saison contre les Emiratis d’Al Ain dans le cadre de la demi-finale retour de la Champion’s league asiatique. Un combat presque perdu d’avance pour les sceptiques, puisque le vice-champion du Qatar a subi une lourde défaite (1-3) sur sa pelouse lors du match aller. Pourtant, l’entraîneur Sabri Lamouchi ne baisse pas les bras: “ Nous avons besoin de marquer deux buts, trois, voire quatre buts si l’on veut se qualifier, a-t-il confié en conférence de presse, ce sera un match difficile. Car nos adversaires ont beaucoup de qualité et de nombreux joueurs de haut niveau. Mais in nous arrivons à marquer assez tôt, nous pourrons les mettre sous pression. Pour cela nous devons être passionnés, intelligents et les rendre fous”. Cependant, le technicien franco-tunisien n’oublie pas tout ce qui peut encore séparer les deux clubs: l’histoire, les titres, l’expérience de l’équipe d’Al Ain  et les joueurs de talent qui la composent à l’image de Omar Abdulrahman “ le meilleur joueur d’Asie”. Si avec la description que fait Lamouchi de son adversaire, El Jaish arrive tout de même  à se qualifier ce sera alors un exploit historique.

@ Cheikh Mabele