En Egypte, le championnat de Premier League  ressemblera, comme en 2020, à un véritable marathon. Alors que la rumeur d’un arrêt de la compétition s’est développée comme une traînée de poudre dans le pays, la Fédération égyptienne de football (EFA)  vient d’annoncer que la Premier League ira au bout même s’il reste 13 journées à disputer et un paquet de matches en retard : ainsi, le champion sortant, Al Ahly, deuxiième,  a six matches en retard  par raport au leader, le Zamalek. L‘autre candidat au podium, Pyramids FC  (6e) en a quatre de moins. Ce n’est pas la meilleure façon d’assurer l’équité de la bataille.`

Réunie lundi sous le patronnage  d » Ahmed Megahed, l’EFA a confirmé la poursuite du championnat :  » On s’attend à ce que la Ligue soit terminée avant la fin du mois d’août. Les clubs égyptiens de Premier League ont promis d’aider l’EFA à terminer tôt la compétition afin d’offrir  une  chance aux participants de faire une pause avant de commencer la nouvelle saison ». Aller au bout signfieria que la saison 2021-2022  ne pourra débuter avant le mois d’octobre. Il n’est donc pa sûr que le scénario vécu en 2020 et 2021 ne se répète pas. A mois que l’EFA ne choisisse de faire passer l’effectif de la PL à 16 clubs au lieu des 18 actuels.

@2022mag.com