Réélu à une forte majorité par les adhérents, le président Mansour Mortada commence mal son nouveau  mandat à la tête du Zamalek. En effet, son équipe a  concédé sa deuxième défaite de la saison, qui plus est à domicile, devant Misr El Maqassa (1-3). Comble de l’ironie, le bourreau des Chevaliers Blancs a été un ancien joueur d’Al Ahly, en l’occurence  John Antwi. L’international ghanéen avait ouvert le score d’entrée (3′) en bénéficiant d’une grossière erreur du gardien El-Shennawy. Avant de redonner l’avantage (44′) au Maqassa après l’égalisation du Zamalek par le biais du défenseur international syrien Moayad Ajan (38′). Un but inscrit juste avant la pause dont les protégés de  ne s’en relèveront pas . Après cette défaite, le Zamalek reste provisoirement sur le podium. Derrière lui, fond le champion en titre. En cas de succès mardi soir face au Masry, les Red Devils reviendront à la hauteur de leur voisin mais avec trois matches en plus à disputer.

@Cheikh Mabele

 

 

 

 

 

aily.