Al Maqassa c’est du sérieux. Sa place en tête de la Premier League n’est pas usurpée. Il l’a démontré en allant au Caire chercher le point du match nul face au Zamalek (2-2). Lors d’un match très disputé, c’est même le champion en titre qui a couru après le score durant les 90 minutes. En effet, Maqassa a ouvert la marque d’entrée par Mahmoud Dunga (3’) avant que le  Zamalek  revienne dans le jeu grâce à Aymen Hefny (35’). Mais le leader a remis le couvert par l’intermédaire de Omar Nadji à l’heure de jeu. Bousculés comme jamais, les protégés de Marcos Paqueta ont dû attendre un long temps additionnel (6 minutes) pour égaliser grâce à Mostafa Fati. Ouf ! Une défaite at home aurait mis a mal le coach brésilien qui vient d’avoir les pleins pouvoirs techniques avec l’assentiment du président tout puissant Morta Mansour. Dimanche Al Ahly essayera de profiter du faux pas de son grand rival cairote en s’imposant devant El Entag El Harby. Mais ce ne sera pas facile, car cette saison les gros bras ont l’air d’avoir du mal à montrer leurs muscles.

@2022mag.com