Vainqueur solide  à l’aller  face à l’ES Tunis (2-0) et en pole position pour aller en demi-finale de la Ligue des champion, le CR Belouizdad n’a pa réussi a garder son avance au stade olympique de Radès face à un adversaire discipliné et rompu aux rendez-vous d’importance et décisif. Les Tunisois ont réussi leur remontada ce qui a déçu l’entraîneur du champion d’Algérie mais ne l’a pas vraiment étonné : “ On a eu une occasion nette de scorer, vendangée malheureusement par Belahoual en première mi-temps,  a confié Zoran Manojlovic en conférence de presse, une action qui pouvait changer la physionomie de ce match ».

Avant de reconnaître le formidable atout de l’adverdairr qu’était son immense expérience :  » La seconde période était très compliquée pour nous face à une bonne équipe de l’Esperance très aguerrie à ce genre de compétition. J’avais parlé à mes joueurs avant ce match-retour de la nécessité de marquer à Tunis pour se mettre dans une bonne position, mais malheureusement, cela ne s’est pas fait. Dommage de perdre de cette façon alors qu’on avait la qualification dans les jambes à quatre minutes du terme. Comme je l’ai déclaré auparavant, les joueurs de l’Espérance ont fait preuve d’une grande maturité et ont, contrairement à mon équipe, bien géré les ultimes instants de ce match ». S’il veut revenir dans l’épreuve reine du continent, le CRB sait ce qu’il lui reste à faire : finir dans les deux premiers de la Ligue 1 à la fin de la saison en cours.Ce sera difficile, car l‘ES Sétif mène la course en tête à une folle allure et derrière les Aigles de Carthage les outsiders se nomment USM Alger, JS Saoura ou MC Oran.

@2022mag.com