On connaît désormais les 16 qualifiés pour la phase de poule de la LDC : tous les cadors sont au rendez-vous. En Coupe de la Confédération, tout le monde est là, ou presque. 

Zamalek : les champions d'Egypte ont marché sur Tusker (4-0), photo page Facebook Zamalek

Zamalek : les champions d’Egypte ont marché sur Tusker (4-0), photo page Facebook Zamalek

Le réveil attendu a finalement eu lieu. Là où certains clubs étaient apparus en difficultés lors du match aller, tous sont parvenus à renverser la vapeur en leur faveur, du Ahly au CR Belouizdad en passant par l’ ES Sétif. Commençons justement par la LDC et les représentants égyptiens. Après son succès à l’aller (1-0), le Zamalek a littéralement écrasé Tusker (4-0) grâce à deux buts par périodes : Youssef Obama (12e) et Seifeddine Jaziri (19e) en première, Achraf Bencharki (72e) et le même Obama (74e) en seconde. Piqué au vif par son accroc à Niamey (1-1), le Ahly n’a laissé aucune chance à l’USGN (6-1). Les gendarmes nigériens ont résisté neuf minutes, le temps d’encaisser le premier but, signé Mohamed Sherif (9e). Magdi Afsha a ensuite doublé la mise (17e). Mais les Nigériens sont retournés au vestiaire avec un seul but de retard à la pause, après la réduction du score par Issoufou Hinsa (2-1, 35e). Le Ahly a ensuite accéléré pour se détacher (Afsha, 58e, El-Shahat 64e, Kahraba 59e, Hamdi Fathi 89e) pour porter le score final à 6-1 en faveur du double tenant du titre. En dépit de ce résultat, Pitso Mosimane n’a pas caché son agacement, notamment sur le plan du manque d’efficacité du groupe en première période.

Remontadas réussies pour les Algériens 

Passons maintenant aux deux clubs algériens, battus à l’aller. Le CR Belouizdad, qui s’était incliné 3-1 à l’ASEC, a logiquement dominé son adversaire ivoirien (2-0) grâce à des réalisations de Keddad (2e) et Bousseliou (48e). De son côté, l’Entente de Sétif s’est imposée sur le même résultat (2-0) après avoir coulé à Nouakchott aux dépens du FC Nouadhibou (1-3). Deghmoum (14e) et Khalil Darfalou (84e) sont les héros de la soirée.

CR Belouizdad : le grand bonheur des banlieusards d'Alger après leur remontada face à l'ASEC Mimosas ( photo page facebook du CR Belouizdad)

CR Belouizdad : le grand bonheur des banlieusards d’Alger après leur remontada face à l’ASEC Mimosas ( photo page facebook du CR Belouizdad)

Sans surprise non plus, le Maroc délègue ses deux frères ennemis de Casablanca, le Raja et le Wydad. Le WAC a lui aussi impressionné en ridiculisant un ancien grand d’Afrique, Hearts of Oak du Ghana (6-1). Le Tanzanien Simon Msuva (5e et 62e), Ayman El Hassouni (8e), Achraf Dari (20e), Yahya Jabrane (38e s.p) et Ayoub El Amloud (49e) sont les buteurs wydadi, auxquels a répliqué en toute fin de match Patrick Razak (84e). Le Raja a confirmé au retour son succès de l’aller. Même tarif : 2-0, grâce à Mahmoud Benhalib (6e) et Oussama Soukhal (26E).

Tunisiens et Soudanais ont également validé leurs deux tickets respectifs. L’Espérance de Tunis a eu toutes les peines du monde à s’imposer contre les Libyens de l’Ittihad Tripoli (1-0), le but de Taraji ayant été inscrit à la 63e par Nassim Ben Khelifa. Notons que l’arbitre a exclu le gardien libyen Muad Ellafi coupable d’une agression inqualifiable (coup de pied au visage de son compatriote Hamdou Elhouni) sur une sortie. Ailleurs, l’Etoile du Sahel n’a pas tremblé à domicile face à l’APR (RWA) après le nul de l’aller (1-1). Yassine Chikhaoui a réussi un doublé (18E sp, 46e). Mohamed Dhaoui a corsé la marque (90e +2), imité quelques instants plus tard par Nabi Soumah (90e +3).

 

Terminons avec les deux géants d’Omdurman. El-Merreikh s’est incliné en Zambie (2-1) après son 3-0 de l’aller contre la Zanaco. Une fois encore, son buteur nigérian Tony Edjomariegwe (13e) a marqué. Manda (23e) et Siankombo (86e) ont répondu au Merreikh de Diego Garzitto, qui jouera encore les poules. Idem pour le Hilal, qui a réussi à écarter Rivers Utd (1-0, 1-1 à l’aller) grâce à une réalisation de Yasil Mohamed (4e).

CS Sfaxien

CS Sfaxien

Voici donc les qualifiés pour la phase de poules de la LDC : Ahly (EGY), Espérance (TUN), Wydad (MAR), Raja (MAR) dans le Pot 1 ; Zamalek (EGY), Mamelodi Sundowns (AFS), Etoile du Sahel (TUN), Horoya (GUI) : Pot 2 ; Al-Hilal (SDN), CR Belouizdad (ALG), Petro Atletico (ANG), ES Sétif (ALG) : Pot 3 ; El-Merreikh (SDN), AMazulu (AFS) ; Jwaneng Galaxy (BOT), Sagrada Esperança (ANG) : Pot 4.

La balade du CS Sfaxien 

La Coupe de a Confédération l(CDC) a également le nom de ses qualifiés pour le tour suivant (barrage) qui opposera les vainqueurs du week-end aux perdants du tour précédent en LDC. Battu 2-0 en Tanzanie, le Ahly Tripoli s’est qualifié sur tapis vert (3-0), son adversaire Biashara ne s’étant pas présenté à Benghazi. Les Soudanais du Ahly Merowe étant également forfait, ils ont été éliminés par Gor Mahia (1-3, 0-3). Pyramids a lui aussi énormément souffert pour écarter les Tanzaniens d’Azam (1-0). Ali Gabr est l’unique buteur du jour (29e). Al-Masry, désormais dirigé par Mouine Chaâbani (ex-Espérance de Tunisà a également peiné pour disposer des accrocheurs Ougandais d’URA (1-0). Islam Atteya (37e) a délivré les joueurs de Port Saïd. Après un succès très important à l’aller, la Renaissance de Berkane, ancien vainqueur (2020) de la CDC, a éliminé les Tunisiens de Ben Guerdane (4-0). Le festival offensif des Berkanis a débuté avec Brahim El Bahraoui (38e). Il a doublé la mise à la 74e. Dansle dernier quart d’heure, Bakr El Hilali (79e) et Sofian El Moudan (88e) ont corsé l’addition en faveur des Orange.

La JS Saoura a réalisé l’essentiel à domicile (1-1) après sa victoire (2-1) en Mauritanie contre l’ASAC Concorde. Lahmeri a ouvert la marque pour les locaux (48e) avant que Thiam (90e) comme à l’aller, n’égalise. Comme à l’aller, la JS Kabylie, finaliste de la dernière édition de la CDC, l’a emporté devant les FAR de Rabat (2-1). Haroun avait ouvert la voie à la 56e, mais les Marocains répliquaient par la recrue camerounaise Lambert Araina Ngueme (1-1, 58e), un ancien du Cotonsport…éliminé en demie par la JSK la saison passée ! C’est encore Haroun qui délivrait les Canaris du Djurdjura au bout du temps additionnel (2-1, 90e +3). On terminera sur la superbe démonstration de force du CS Sfaxien, qui a montré les bras contre Bayelsa Utd (NGA) : 4-0 ! Des buts signés Chris Kouakou (11e), Mohamed Ben Ali (18e), Aymen Harzi (28e) et bien entendu, Firas Chaouat (39e). L’aventure continue pour les protégés de l’Italien Giovanni Solinas. 

Voici donc les qualifiés pour le barrage qui ouvrira les portes des poules, qui seront rejoints par les perdants du tour précédent en LDC : Ahly Tripoli (LBY), Orlando Pirates (AFS), Marumo Gallants (AFS), Binga (MLI), Gor Mahia (KEN), Pyramids (EGY), Cotonsport (CAM), Al-Masry (EGY), Red Arrows (ZAM), RS Berkane (MAR), JS Saoura (ALG), Enyimba (NGA), JSK (ALG), Interclube (ANG), Motema Pembe (RDC), CS Sfaxien (TUN).

@Frank Simon