La finale de la Coupe de Tunisie qui opposera ce samedi l’ES Tunis au Club Africain a bien sûr la saveur du derby et pour cela Ammar Souayah estime qu’il n’est pas possible de designer un favori:  » C’est un évènement assez important. Ce sera à la fois un derby et un match de coupe. Je n’ai pas besoin de décrire le derby une nouvelle fois, a-t-il confié en conférence de presse,  J’espère que nous serons à la hauteur de l’évènement que ce soit sur ou en dehors du terrain et que ce sera un nouveau départ pour le football tunisien. Il n’y a pas de favoris, il y a un match à gérer qui se joue en général sur les petits détails. Une balle arrêtée ou une erreur peut faire basculer le match. Il faudra se montrer prudent, concentré et intelligent. Nos attaques doivent être rapides et bien construites”. Une chose reste certaine, les deux grands clubs tunisois ont plus que jamais besoin d’un titre pour agrémenter une année 2016 plutôt moyenne. Si l’ES Tunis a fini le championnat sur le podium, le Club Africain a raté sa saison dans les grandes largeurs, mais les deux clubs avaient également été éliminés très tôt des compétitions africaines. Pour rappel, la finale se déroulera dans un stade de Rades ouvert aux supporters des deux clubs, Une rareté ces cinq dernières années.

@Cheikh Mabele