En cas de succès sur Al-Masry dans un choc 100% égyptien, le nouveau venu dans le football arabe assurera son passage en quart de finale. 

C’est à Ante Cacic, désormais le nouveau boss technique du Pyramids FC après le départ du Français Sébastien Desabre, que pourrait échoir la qualification pour le prochain tour de la Coupe de la Confédération. Vainqueur d’El-Masry 2-1 lors de la journée précédente, et auteur de trois succès en autant de sorties dans cette phase de poule, la nouvelle superpuissance du football égyptien est en effet à 90 minutes d’assurer son passage en quarts. Pas mal pour une première apparition sur la scène africaine !

Pyramids FC

Pyramids FC

Avec 12 points, Pyramids ne pourrait plus en effet être rattrapé par le club troisième du groupe A, Enugu Rangers, qui n’en compte qu’un actuellement. Bien entendu, Iheb Galal, le coach d’El-Masry, deuxième de cette poule avec 6 points, espère accrocher son adversaire du jour, dans un choc 100% égyptien entre 5e (Pyramids) et 10e (Masry) au classement en championnat…

De son côté, le FC Nouadhibou, qui ferme la marche dans ce groupe avec un petit point, fruit du nul 0-0 à domicile contre Enugu Rangers, espère, pourquoi pas, réaliser l’exploit en terre nigériane et décrocher sa première victoire en poule. Pour sa première apparition à ce niveau de compétition, le club mauritanien a mordu deux fois la poussière, dont un terrible 0-6 contre Pyramids. L’heure est à la réaction pour les hommes de l’Espagnol Santiago Martinez.

Le groupe B offre de nouveau une superbe affiche, à Kinshasa, entre le DC Motema Pembe, 2e, et le leader Berkane. Il y a quinze jours, le club marocain finaliste malheureux de l’épreuve en 2019, a écrasé son rival congolais 3-0 grâce à des buts d’Alain Traoré (29e), Krouch (41e) et Laachir (67e). Le onze dirigé par Tarik Sektioui est en RDC pour confirmer ce succès. Une victoire lui permettrait d’avoir un pied en quart.

RS-Berkane

Dans le groupe C, les Libyens d’Al-Nasr Benghazi veulent encore croire en leurs chances même s’ils sont largement distancés par le Horoya (7 pts) et le Djoliba (4). Auteurs de deux nuls en trois matches, dont un 0-0 en Afrique du Sud contre Bidvest Wits fin décembre, un succès au Caire sur ce même adversaire leur permettrait de se relancer au classement. Pas simple quand on est en manque de rythme, en l’absence d’un championnat…

Pour terminer, évoquons la poule D, actuellement survolée par le Hassania Agadir (7 points). Ce dernier accueille les Ivoiriens du FC San Pedro (2 pts), où ils sont allés prendre un point fin décembre (1-1). Les hommes de Fakhir partent avec un certain ascendant psychologique. Une victoire les rapprocherait, eux aussi, des quarts.

Paradou AC, une jeune et belle équipe algérienne qui apprend vite

Paradou AC, une jeune et belle équipe algérienne qui apprend vite

Autre club à la relance, les Algériens du Paradou AC (2e avec 4 pts) auront la tâche compliquée au Nigeria face à Enyimba, un ancien double vainqueur de la Ligue des champions au début des années 2000. Vainqueurs 1-0 chez eux à l’aller fin décembre grâce à un but de Ghorab, les Académiciens n’ont qu’un point d’avance sur leurs hôtes du jour. Bref, un nul voire une victoire serait la bienvenue pour la suite du parcours. Depuis la dernière demi-finale de CAN en Egypte qui avait vu l’Algérie s’imposer sur le Nigeria 2-1, les footballeurs algériens ne craignent plus autant les Nigérians. Alors, pourquoi pas ? Ce serait assurément la grosse cote…

@Samir Farasha

Le programme du jour

DC Motema Pembe – RS Berkane

Enyimba Aba – Paradou AC

Pyramids FC – Al Masry Port-Saïd

Enugu Rangers – FC Nouadhibou

Al Nasr Benghazi – Wits University

Hassania Agadir – FC San Pedro