Vainqueur 2-1 du Cotonsport en terre camerounaise, la JS Kabylie a fait un grand pas en direction de la finale du 10 juillet à Cotonou. De leur côté, Pyramids et le Raja se sont neutralisés, un résultat qui favorise les desseins marocains (0-0)…

Au coup de sifflet final, la joie immense du banc de la JSK en disait long sur la satisfaction du club algérien, tombeur du Cotonsport de Garoua (2-1) pour la troisième fois cette saison en Coupe de la Confédération. Un succès qui permet d’envisager la demie retour dimanche prochain avec optimisme. Dès le coup d’envoi du match sur le gazon détrempé du stade Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé, la formation dirigée par le Français Denis Lavagne dictait son tempo à la rencontre, à l’image d’un Benabdi rayonnant au milieu de terrain, à la récupération comme à la percussion.

JSK-Cotono-1024x684

Vêtus d’un maillot vert pour la circonstance, les Canaris du Djurdjura se présentaient régulièrement aux abords du but gardé par Nlend sans pouvoir réellement l’inquiéter. C’est justement au beau milieu de ce temps fort de la JSK que le Cotonsport obtenait un coup-franc à l’extérieur de la surface, légèrement à droite. Sabirou Sanou, le virevoltant Burkinabé, posait le ballon sur la tête de Lambert Araina Nguémé, qu’on avait peu vu jusque-là. Mais la meilleure gâchette du Cotonsport en CDC comme en championnat plaçait le ballon hors de portée d’Oussama Benbot (1-0, 29e). Groggy, la JSK mettait quelques minutes à réagir et égalisait sur un superbe ballon dans le dos de la défense converti par Rajah. Mais après consultation de la VAR, l’arbitre égyptien Omar Amin invalidait ce but. La JSK, reboostée, poussait et finissait par obtenir logiquement son égalisation. Profitant d’une sortie aérienne ratée de Nlend, le latéral droit Kerroum plaçait le ballon dans la lucarne (1-1, 45e +2). Un résultat à la pause plus conforme aux débats sur le terrain, même si la JSK pouvait regretter de ne pas mener au tableau d’affichage. En seconde période, après quelques minutes à l’avantage du Coton, le club algérien reprenait méthodiquement sa domination. A la 66e, sur un ballon donné dans le couloir gauche au capitaine Bensayah, ce dernier se présentait face à Nlend, taclait le ballon latéralement en direction de son attaquant. Mais c’est l’infortuné stoppeur Etamé, qui était venu protéger la sortie de son gardien, qui poussait malgré lui le ballon au fond de ses propres filets (2-1). La JSK tentait alors de mettre définitivement KO son adversaire et manquait d’inscrire un troisième but. Mais c’est le Cotonsport qui était tout proche d’égaliser sur un centre mal négocié par Benbot, et qui filait vers son but au ralenti. Une petite mêlée au pied du poteau s’en suivait. Alors que les images accréditaient la thèse de l’égalisation, l’arbitre n’accordait pas ce but. La rencontre se terminait donc par ce succès mérité de la JSK, qui aura buté sur un adversaire coriace mais en manque d’efficacité. 

Raja Casablanca ( photo page facebook  Raja Casablanca)

Raja Casablanca ( photo page facebook Raja Casablanca)

Dans la foulée, Pyramids FC accueillait chez lui au Caire le Raja de Casablanca, autant dire le grand favori de cette Coupe de la Confédération 2021. Battu deux fois en phase de poule par ce même adversaire, Pyramids a livré un match très pauvre et peut même s’estimer heureux de ne pas s’être incliné. A deux reprises au moins, la vedette rajaouie Soufiane Rahimi fut tout proche de conclure (24e, 67e) mais Ahmed El-Shenawy, le gardien puis Ali Gabr sont parvenus à sauver ces deux ballons de but. Il n’y a pas grand-chose à retenir de cette manche aller si ce n’est l’incapacité de Pyramids, on le sait mal en point en championnat, à produire du jeu et donc, à se présenter devant Anas Zniti, le dernier rempart du Raja. En tout état de cause, le club casablancais devrait valider sans trop de difficultés son ticket pour la finale dimanche prochain à domicile. Et rejoindre la JSK pour le sommet attendu à Cotonou le 10 juillet. Une finale potentiellement aux allures de revanche puisque les deux clubs se connaissent bien. Le Raja et la JSK se sont affrontés pour la dernière fois en phase de poule de la LDC 2019 (0-0, 2-0 pour le Raja).

@Samir Farasha