Décidément, le Cameroun a bien des difficultés avec l’organisation des compétitions continentales. En effet, après avoir perdu la CAN 2019 confié in fine à l‘Egypte parce que la Confédération africaine de football (CAF) avait jugé que le pays des Lions Indomptables n’était pas prêt à tous les niveaux, voilà qu’on évoque un probable report de la tenue du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2020 ) de janvier-février  à avril voire à juin ou juillet 2020. Ce sont les informations que rapportent Radio France Internationale généralement bien informée de l’actualité africaine.

Stade de Japoma

Stade de Japoma

En effet, selon RFI, la dernière visite de la la commission d ‘inspection de la CAF qui a eu lieu du 24 au 30 septembre, dirigée par le secrétaire général adjoint  et ancien international ghanéen,Anthony Baffoe, a présenté ses conclusions. Elle est globalement satisfaite de l’état des stades de Douala (Japoma et Réunification), de Bafoussam, de Yaoundé et de Garoua, mais elle s’inquiète du  manque d’hébergement dans cette  dernière ville. Du coup, le le Stade Roumdé Adjia pourrait être uniquement utilisé pour le match de classement de la 3e place et  deux groupes seraient alors basés à Douala.

Il faut rappeler que le tournoi du CHAN  se limite à la présence de huit équipes dont les noms seront connus à l’issue de la manche retour du dernier tour éliminatoire prévue lors de la dernière semaine  du mois d’octobre. L’Afrique du Nord sera représentée par un minimum de deux équipes et un maximum de trois sélections. Soit les vainqueurs des duels Maroc – Algérie (0-0 à l’aller), Tunisie -Libye (1-0) et de Mali-Maurtianie (0-0).

@2022mag.com