Pour sa première participation en tant qu’entraîneur d’Al Hilal Riyadh  à un Mondial des clubs, Leonardo Jardim,n’a pas mâché ses mots en pointant du doight la programmation des matches de l’édition qui se déroule actuellement aux Emirats arabes unis. Pour le technicien portugais,  dont l’équipe doit affronter Chelsea mercredi en fin d’après-midi à Abu Dhabi, il est clair que la FIFA fait ce qu’il faut pour avantager les clubs représentant l’Europe et l’Amérique du sud.

273625098_10165726827320543_808166405590255996_nEn l’occurrence  les Anglais de Chelsea et les Brésiliens de Palmeiras:  «Il est injuste que certaines équipes doivent jouer quatre matches en huit jours alors que d’autres, qui sont les meilleures, ne doivent jouer que deux matches et arrivent bien reposées. Je pense qu’il faudrait mieux organiser le calendrier, avec plus de jours de récupération pour que les équipes d’Asie aient plus de chances Je suis persuadé que les équipes européennes, et dans ce cas précis, Chelsea, sont clairement favorites, cela ne fait aucun doute, mais ils ont aussi un avantage supplémentaire du fait que nous n’avons que deux jours pour récupérer».L’ancien entraîneur de l’AS Monaco a évoqué l’Asie le continent que représente son club mais sa crtique vaut aussi pour l’Afrique. Un continent qui semble plus que jamais  considéré comme la cinquième roue du carrosse.

@2022mag