En Egypte, l’information concernant Ramadan Sobhi  semble étonner les passionnés du football.  Arrivé  l’été dernier au Pyramids FC en provenance d‘Al Ahly, le milieu de terrain international a déclenché une petite tempête en affirmant clairement qu’il avait la nostalgie des Red Devils où il aimerait retourner le plus  rapidement possible:  » Bien sûr, je suis toujours un fan d’Al Ahly, et bien sûr je veux revenir à Al Ahly, mais seulement si Pyramids accepte de me laisser partir » a confié le Pharaon   lors d’une émission de la MBC Nasr TV.

Avant d’ajouter pour montrer qu’il suit de très près l’actualité de son club formateur : « Les supporters des Reds me manquent beaucoup et je suis très content du but d’Afsha contre Zamalek ». Les propos de celui qui sera un des joueurs majeurs de l’équipe nationale des U23 appelée à disputer les Jeux olympiques de Tokyo ne manquera pas de jeter un trouble dans ma maison Pyramids FC dont il est devenu un élément indispensable. Par ailleurs, il n’est pas certain qu’Al Ahly puisse le débaucher en cette période de crise financière liée à la crise sanitaire. Alors qu’il était prêté par Huddersfield Town depuis deux ans, Pyramids FC avait mis 4,5 millions d’euros sur la table pour le recruter. Sans compter le salaire pharaonique qui lui a été accordé. Même pour un club du top 3 de la Premier League égyptienne.

@2022mag.com