La période de chômage  n’a pas été longue pour Christian Gross. Viré cet été du banc du Zamalek par l’impétueux Mortada Mansour malgré une victoire Coupe d’Egypte face à l’ennemi juré Al Ahly,  une deuxième place en Premier League et une victoire dans la Coupe de la Confédération africaine. En effet, le technicien suisse a retrouvé du travail en Arabie Saoudite où il vient de parapher un contrat de deux ans avec Al Ahli Jeddah. Une équipe qu’il avait déjà dirigé entre 2014 et 2017 et avec laquelle il avait raflé trois trophées : un titre de champion de la Saudi Pro League, une Coupe du Roi  et une Coupe du Prince héritier . L’ancien coach du Grasshopper  et du FC Bâle   retrouve son club dans une position relativement bonne puisque Al Ahli occupe la troisième place  et est plus que jamais en course pour le titre champion.

@2022mag.com