Les dirigeants du football tunisien n’ont pas laissé trainer les choses et s’installer le doute. Dès le retour de la sélection nationale à Tunis, la Fédération tunisienne de football (FTF) a confirmé  le sélectionneur Henry Kasperczak à son poste. La FTF a considéré qu’en qualifiant les Aigles de Carthage dans le top 8 africain, le technicien franco-polonais a rempli sa mission. Toute autre décision aurait été illisible d’autant que la Tunisie est bien partie dans la course à la qualification au Mondal 2018 en occupant la première place du groupe B devant la RD Congo.

@2022mag.com