Au sein du  Ahly, sans doute aucun le plus grand club africain et arabe, l’un des sujet essentiels de ce début d’année civile est la situation contractuelle de l’entraîneutr  Pitso Mosimane dont la date limite est le 30 juin prochain. La négociation pour une prologation du séjour du Sud-africain  qui a commencé il y a plusieurs semaines  n’a pas encore abouti.

La réalité est que les deux parties semblent d’accord pour donner une suite à l’avenuture. Mais quelque chose bloque et l’ancien coach du Mamelodi Sundowns qui s’est exprimé cette semaine l’a reconnu mais n’a pas éclairé les observateurs sur la nature de ce bloquage.272207835_7187277217981401_1070739065489505210_n

Il a également soufflé que ce retard ne peut pas lui être imputé:  « Concernant mon contrat avec Al Ahly, a confié le Sud-africain lors de la conférence de presse qui a suivi le match de Coupe d’Egypte face à Arab Contractors (1-1),  je ne sais pas où nous en sommes, nous avons négocié avant la finale de la Ligue des champions de la CAF contre les Kaizer Chiefs, avant la Supercoupe contre le Raja Casablanca, et nous négocions maintenant avant la Coupe du monde des clubs de la FIFA, Jusqu’à présent, nous n’avons pas trouvé d’accord, mais il n’y a pas de désaccord sur le salaire,il y a des  problèmes concernant d’autres points du contrat ».272362122_7214585278583928_837697136802524106_n

Si ce contretemps  l’agace légèrement , le natif de Kagiso ne cache pas qu’il a envie d’une conclusion positive: « Les négociations sont entre mon agent et Amir Tawfik, le retard n’est pas mon choix mais ce n’est pas bien que cela prenne beaucoup de temps; Après tout, tout dépend d’Al Ahly, je veux continuer à travailler ici, et si je ne le fais pas, ce ne sera pas ma décision, mais la vie continue. Encore une fois, j’espère continuer à faire mon travail ici ». Il faut reconnaitre tout de même que Pitso Mosimane à quelques gros arguments à présenter dans ce dossier lui qui a remporté deux Ligue des champions, deux Supercoupes d’Afrique, une médaille de bronze au Mondial des clubs   et la Coupe d’Egypte en 18 mois passés sur le banc des Red Devils. Et 2022 pourrait  fort bienressembler à 2021.

@Cheikh Mabele