Il faut être juste et reconnaître que dans le monde dit impitoyable du football professionnel toutes les histoires de séparation ne finissent pas mal. En tout cas pas celle entre Al-Ahly du Caire et son ex-entraîneur Pitso Mosimane. Le Sud-africain a passé deux saisons formidables (21 mois)  sur le banc des Red Devils avec lesquels il remporté une Coupe d’Egypte, deux Ligues des champions d’Afrique, une supercoupe continentale et a fini deux fois troisième en Coupe du monde des clubs. Un bilan impressionnant.

Pour se montrer reconnaissant à l’acueil qu’il a reçu en Egypte, le natif de Kagiso vient d’envoyer un message émouvant  à son ancien club  et à ses supporters : » S’il vous plaît, ne regrettez pas mon départn a-t-il posté sur sa page Twitter,  Al Ahly ne m’a pas viré ni poussé à partir. J’ai un grand respect pour le président Khatib et l’ensemble du conseil d’administration, y compris tous les partisans d’Al Ahly. Je chérirai toujours toutes nos célébrations de trophées. J’ai des souvenirs et des  archives (bannières, chants de moi dans les stades). Malheureusement, j’ai décidé de rentrer à la maison, j’avais besoin de ce repos avec ma famille ».

L’ancien entraîneur de Mamelodi Sundowns, lautre club avec lequel il a été sacré champion d’Afrique, a même demandé aux ultras d’Al-Ahly d’être tous derrière son successeur, le Portugais Ricardo Soares.   Al Ahly et Pitso Mosimane avaient décidé de se séparer à l’amiable au lendemain de la finale de la Ligue des champions perdue face au Wydad à Casablanca.

@Chehat-Fayçal