C’est samedi soir au Caire qu’auront lieu les retrouvailles entre Al Ahly, champion d’Afrique en titre, et le Mameldoi Sundowns, ce géant sud-africain sacré en 2017. Ce match aller du quart de finale de la Ligue des champions s’annonce passionnant et indécis, même si les Red Devils restent sur un succès en 2020 face à leurs visiteurs.

Rulani Mokwena

Rulani Mokwena

Invité à s’exprimer sur le match par le quotidien  sud-africain iDiski Times., l’entraîneur adjoint  des Brazilians s’est penché sur les hommes forts du Ahly mais c’est surtout attardé sur les immenses qualités  d’un homme, en l’occurence  le défenseur latéral Ali Maaloul, qui sera pourtant absent  du groupe dirigé par Pitso Mosimane:  » Je  pense  que l’absence d’Ali Maaloul est probablement leur plus grosse perte., a confié Rulani Mokwena, il est difficile de trouver un arrière gauche à travers le continent, peut-être même dans le  monde  qui compte en moyenne d’environ 80 ballons touchés par match  et une implication  totale sur presque  90 minutes ».

Avant d’insister sur l’importance que donne le nonuple vainqueur de la LDC  au jeu sur les côtés Il est important de souligner tout ce que propose Maaloul à son équipe:  il  donne à ses coéquiîers  tellement plus de possibilités pour se défendre mais aussi pour créer des projets d’attaques qui aident à trouver des passages par le dernier tiers des alies. On sait combien Al Ahly  utilise les arrières latéraux, Mohamed Hany et Beckham à droite, Maloul et Ayman Ashraf à gauche ». Autant dire que  Mamelodi  Sundowns semble respirer un peu mieux suite au forfait du défenseur international tunisien.

@2022mag.com