Dans un match joué à un rythme de sénateur, la Côte d’Ivoire, championne sortante de la CAN, n’a pas trouvé la faille face à un bloc équipe togolais très efficace.  A peine deux ou trois occasions des deux côtés en première période: notamment par Salomon Kalou (10′, 33′) pour les Éléphants et  Mathieu Dossevi (30′) pour les Eperviers. Pas de quoi enflammer les milliers de spectateurs installés dans une ambiance bon enfant  dans le joli stade  d’Oymen. La deuxième période n’a pas été plus excitante. En dehors de quelques accélérations dans la première demie-heure du jeu  par  Kodjia de la tête (55′), Zaha d’un tir puissant du pied gauche ( 59′, 68′)  et Serge Aurier  de la tête en fin de match. Le Togo a semblé se satisfaire de  contenir un champion bien pâlichon. Les supposés favoris, Togo, Cameroun, Algérie, Côte d’ivoire ont vraiment mal débuté l’épreuve.  Seul  le Sénégal a tenu son range en dominant la Tunisie (2-0).

La feuille de match

16 janvier, Oyem

Côte d’Ivoire – Togo, 0-0

Les équipes

Côte d’ivoire: S. Gbohouo, S. Aurier, E. Bailly, W. Kanon, A. Traoré; F. Kessié, Serge Dié, J. Seri ( C. Doucouré, 66′), W Zaha (W. Bony, 70′), S Kalou, J. Kodjia (Gradel, 82′).  Entraîneur: Michel Dussuyer.

Togo: K. Adjassa, S. Gakpé, J. Romao, S. Oro-Akarko, D. Dakonam, M. Dossevi (Agbéniandian, 87′), F. Ayité, A. Lalawele, I. Bebou, K. Do-Doh Laba (Serge Akakpo, 82′), E. Adebayor (Boukari, 89′).  Entraîneur: Claude Le Roy.