Jaime Pacheco sera sur le banc du Zamalek jeudi 1er octobre pour affronter Al Masry pour le compte de la 30ème journée de Premier League. Un match pour consolider une place de dauphin derrière l’intouchable Al Ahly. Le Portugais qui remplace au pied levé Patrice Carteron débarque avec un léger sentiment de revanche sur le sort. Lors de son premier passage chez les Chevaliers Blancs en 2014-2015, il était resté sur sa faim après avoir été limogé au bout de douze matches seulement mais neuf succès.

Jaime Moreira Pacheco

Jaime Moreira Pacheco

Revanchard sans doute mais pas rancuniers vis à vis de l’homme qui lui avait signifié la porte à l’époque : « Je suis heureux de retourner à Zamalek, a-t-il confié devant les caméras de la télévision du club, des années se sont écoulées depuis mon départ et je voudrais remercier le président Mortada Mansour, le conseil d’administration et les fans de me redonner une chance ». Le natif de Rebordosa , sincère ou pas, affirme garder un bon souvenir de sa première expérience cairote et se dit prêt à faire beaucoup mieux : « J’avais un bon groupe de joueurs lors de mon premier passage, mais cette fois le groupe est excellent. Mon objectif est de remporter le titre de la Ligue des champions d’Afrique ».

C’est en effet sur la performance dans cette compétition, soit trois matches au maximum, que sera jugé le bilan de l’ancien entraîneur de Boavista  .Une victoire finale le transformerait en héros sachant que le Zamalek n’a plus remporté le plus prestigieux trophée continental depuis  2002. Une éternité8

@2022mag.com