Battu par Al Ahly en finale de la Ligue des champions et seulement deuxième de la Premier League, Jaime  Pacheco, l’entraîneur du Zamalek  ne peut pas se voir imputer ces deux relatifs échecs face à l’ennemi intime pour la simple raison qu’il a débarqué sur le banc quelques semaines seulement avant la clôture de la saison.Par contre, il sera comptable des résultats de la  saison 2020-2021.

Loin de se cacher, le technicien  portugais a choisi de promettre le gros lot aux fans des Chevaliers blancs : remporter le trophée continental et mettre fin à l’hégémonie des Red Devils sur le plan national : « Cette saison, nous atteindrons la finale de la Ligue des champions et nous remporterons le titre, a confié le natif de Rebordosa dans une émission de télévision locale, c’est notre objectif principal. C’est ce que je dis toujours aux joueurs.  Si je  suis ici, c’est parce que je veux être le champion »

 L’ancien entraîneur du FC Porto  veut donc remettre le Zamalek au coeur du football égyptien afin qu’il ne soit plus à la remorque de son encombrant voisin : « Nous devons gagner le championnat cette saison. Il n’est pas normal d’être vingt points  derrière  Al Ahly comme ce fut le cas  saison dernière ».  La tache risque d’être plus compliquée en championnat, une épreuve de longue haleine, qu’en coupe d’Afrique. A noter qu’après 10 journées, Al Ahly et le Zamalek son co-leaders et invaincus.

@2022mag.com