La (demie) surprise signée du chef Mortada Mansour pour remplacer Patrice Carteron sur le banc du Zamalek  se nomme Jaime Pacheco. On attendait plutôt  Jesualdo Ferreira ou  Gabriel Calderon mais c’est le Portugais qui a raflé la mise. C’est une demie surprise parce que le natif de Paredes   a déjà entraîné les Chevaliers Blancs en 2014 -2015. L’affaire s’était d’ailleurs mal terminée puisque l’ancien entraîneur avait été viré sans ménagement  au bout de deux mois au cours desquels il n’avait perdu qu’un seule fois en dix matches.  Le voilà donc de retour.

Le boss du deuxième de la Premier League l’a annoncé en personne à la télévision du club par un bref « Pacheco signera un contrat d’un an ». L’avenir de Pacheco se dessinera en quelques semaines. Il dépendra des six derniers matches de Premier League où il aura pour tache de maintenir le club à la deuxième place  synonyme de qualification pour la prochaine édition de la Ligue des champions  et de la ligne droite dans l’édition actuelle de la LDC.  A noter que Pacheco était sans club depuis 2017 et don départ de Chine où il avait dirigé Tianjin Teda FC. En cas de succès en demi-finale face au Wydad Casablanca voire de succès en finale, le club pourra lui édifier prématurément une statue. Dans le cas contraire….Mortada n’hésitera pas à lui montrer la porte sans attendre la fin de son contrat.

@2022mag.com