Incorrigible président du Zamalek !  Mansour Mortada  n’est apparemment pas satisfait de la super saison réalisée par son entraîneur  Jesualdo Ferreira à la tête des Chevaliers Blanc. Vainqueur du championnat et de la Coupe d’Égypte, demi-finaliste de la coupe de la Confédération, le coach portugais vient pourtant de recevoir une claque publique après la défaite jeudi soir face à Al Ahly (2-3) dans la Super Coupe d’Egypte. Après avoir tressé des louanges à ses joueurs, Mortada a pesté contre son entraîneur qui’il accuse d’opter pour un jeu défensif et l’a clairement menacé: “ Je suis très fier des joueurs qui ont fait de grands efforts pendant le match, mais je dois dire que je suis totalement déçu par l’entraîneur qui a failli dans la gestion du jeu de son équipe. Ces choix tactiques nous font perdre tout le bénéfice de nos efforts. Je lui ai demandé à plusieurs reprises de rectifier sa ligne, mais il ne la fait pas ».  Puis, Mortada va plus loin en annonçant qu’il allait  nommer  un entraîneur assistant avec de réelles responsabilités techniques et “ s’il n’aime pas ça, il pourra partir”. Si ce n’est pas une façon de pousser le Portugais à démissionner, ça y ressemble très fort. Si Ferreira n’a pas encore répondu à son employeur, il s’est par contre défoulé sur son attaquant Mahmoud Kahraba accusé d’avoir raté un penalty et d’avoir eu beaucoup de déchets dans des situations favorables.

@2022mag.com