Il semblerait que  l’intraitable président du Zamalek est bien parti pour être  une fois de plus le petit caillou dans la chaussure de la Premier League égyptienne. En effet, avec Mortada Mansour , le football égyptien navigue de polémique en polémique.

Alors que les entraînements des équipes ont repris  samedi après avoir été autorisés par les services sanitaires du pays et le ministère des Sports,le boss des Chevaiers Blancs  a fait une nouvelle sortie médiatique fracassante en assurantdevant les caméras de la chaine TV du club  :  » Les joueurs de Zamalek ne seront pas testés pour le COVID-19. Nous ne suivrons pas les instructions de l’EFA, c’est irrespectueux et nous ne sacrifierons pas les joueurs. La ligue égyptienne s’est arrêtée à cause du Coronavirus, et maintenant ils veulent continuer la ligue? Le Coronavirus est-il terminé? Certainement pas ».

Pour bien montrer qu’il ne plaisantait pas et qu’il a pris sa décision en ayant l’assentiment de ses joueurs, le célèbre avocat cairote, propriétaire du deuxième plus gros club du pays a ajouté :  » Le capitaine de Zamalek fera une déclaration officielle pour annoncer que les joueurs ne joueront aucun match de la ligue ». Il faut rappeler que la date de reprise du championnat de Premier League est programmé pour le 25 juillet. Il reste à savoir quelle  sera la nature de la sanction si le Zamalek, quatrième seulement au soir du début du confinement,  devait persister dans sa politique de la chaise vide. À suivre.

@2022mag.com