Pendant que le Zamalek atomisait les modestes Somaliens de Dekedaha, au tour préliminaire aller de la Ligue des champions (7-0) avec au passage un triplé du Marocain Ashraf Bencharki, se jouait un autre acte dans les coulisses du club cairote.

Il y a quelques jours, le fantasque président Mortada Mansour avait annoncé sur différents médias l’arrivée d’un nouvel entraîneur, le Serbe Aleksandar Stanojevic, qui devait se présenter au Caire dimanche. La fin d’une période d’intérim pour Tarek Yehia, qui succédait lui-même à l’intérimaire Khaled Galal arrivé en juin pour prendre le relais du Suisse Christian Gross, pourtant vainqueur de la Coupe de la Confédération.

Finalement, Mortada Mansour vient de dévoiler que Stanojevic n’était qu’un leurre, destiné à piéger « les ennemis du Zamalek » et qu’il n’avait qu’un nom en tête, celui d’un autre Serbe, Milutin « Micho » Sredojevic (49 ans) ! Ce dernier a démissionné vendredi soir de son club, les Orlando Pirates de Soweto (AFS) rendant évidemment possible son arrivée chez les Chevaliers Blancs. Deux jours plus tôt, il avait été lourdement battu en championnat, son deuxième revers en trois journées…

Micho, dont ce sera la première expérience en Egypte, travaillera avec Tarek Yehia, l’intérimaire actuel. Avant l’Afrique du Sud, le Serbe a exercé en Ouganda, en Ethiopie, en Tanzanie, au Soudan et au Rwanda. Basé en Afrique sans discontinuer depuis 2001, il a été sélectionneur de l’Ouganda (CAN 2017) et du Rwanda.

C’est ce dernier qui officiera en Coupe d’Egypte prochainement et également lors du match retour de Ligue des champions contre Dekedaha, remporté 7-0 grâce à des réalisations signées Bencharki (5e s.p., 55e), Molly Severin (29e csc), El-Said (45e+1), Hamdi (49e), Bambo (77e) et Mohamed (80e). L’association entre le bouillant président, grand consommateur d’entraîneur et le nouveau venu promet de faire quelques étincelles !

@2022mag.com