Le coach suisse du Zamalek savait qu’il était attendu au tournant. Une non validation  de la qualification à la finale de la  Coupe de la Confédération aurait pu accélérer les doutes sur sa capacité à remettre l’équipe  au sommet du football égyptien et africain.

En éliminant une excellente formation de l’ES Sahel, Christian Gross s’offre un répit : « Le match a été très difficile, mais nous avons réussi à atteindre notre objectif, à atteindre la finale, a-t-il confié en conférence de presse, le pire moment a été lorsque notre gardien de but Mahmoud Gennesh a été expulsé. De plus, il y a eu des moments difficiles au début de la première et de la deuxième mi-temps, sous la pression intense de nos adversaires ».

Ce qu’a retenu l’ancien entraîneur  de Tottenham et  du  FC Bâle, c’est avant tout la performance de sa défense:  » Nous avons réalisé une performance défensive exceptionnelle contre l’Etoile du Sahel. Nos défenseurs étaient comme des lions et ont réussi à vaincre la stratégie d’attaque furieuse de l’équipe tunisienne. Nous méritons d’être en finale ». En attendant, la double manche en finale face au RS Berkane, les Chevaliers Blancs vont se replonger  dans le championnat national et batailler furieusement pour le titre  avec Al Ahly et le Pyramids FC.

@2022mag.com