Les fans du Zamalek sont habitués à la révolution permanente, surtout depuis que Mortada  Mansour a pris le pouvoir du géant cairote. En effet, il ne se passe une saison sans bouleversement majeur et particulièrement  sur le banc technique des Chevaliers Blancs.

Après avoir viré sans ménagement  le Suisse Christian Gross en juin, l’avoir  remplacé par le fidèle pompier Khaled Galal et limogé ce dernier fin juillet pour nommer  Tarek Yehia pour seulement quelques jours, la direction du club promet de recruter un entraîneur étranger au plus tard à la fin de la semaine en cours. Les informations qui ont fuité dans les médias égyptiens évoquent deux noms.

Celui de l’Argentin Ramon Diaz et, plus surprenant, celui du Français Nicolas Dupuis.  Le premier a  une belle carte de visite mais il reste sur un échec sous les couleurs d’un club voisin et redoutable concurrent, Pyramids FC. Le deuxième a certes fait sensation en juillet dernier en propulsant la modeste sélection de Madagascar en quart de finale de la CAN  qui s’est déroulée en Egypte, mais il ne possède aucune expérience au volant d’une grosse cylindrée .

Deux pistes  qui peuvent servir aussi de leurre. En effet, l’imprévisible Mansour peut bien sortir un autre « lapin » de sa musette. le quotidien Al Ahram affirme que son fils, Amir, directeur du football, se trouve actuellement en Europe pour finaliser une arrivée. Il est temps, car la Ligue des champions commence dans quelques jours et la campagne de la Coupe ‘Egypte est pour la fin du mois d’août.

@2022mag.com