L’appétit vient en mangeant paraît-il. Et l’entraîneur du Zamalek, Patrice Carteron, y croit beaucoup. Un mois après avoir aidé son équipe à remporter son premier titre de champion d‘Egypte depuis 2015 , le Français annonce la couleur pour la nouvelle saison qui débutera le 25 octobre.

L’ancien sélectionneur du Mali (3e de la CAN 2013) veut truster tous les trophées en jeu.Un sacré chantier et une immense ambition:  « L’équipe concourra sur cinq trophées, dont la Coupe d’Égypte de la dernière et de la nouvelle saison, la Premier League égyptienne, la Supercoupe nationale et la Ligue des champions d’Afrique. Nous allons gérer la nouvelle saison et l’enchaînement des matches comme nous l’avons fait lors des derniers rendez-vous  de Premier League égyptienne. Nous donnerons à tous les joueurs leurs chances de participer car il n’y aura pas un joueur qui jouera tous les matches ».

A noter que la natif de Saint-Brieuc a appris à gagner où a disputer des finales  partout où il est passé comme entraîneur en Afrique.:  victoire enLigue des champions avec le TP Mazembe (2015) et finaliste  avec Al Ahly (2018), Super Coupe d’Afrique sous les couleurs du Raja Casablanca (2019 ) et du Zamalek (2020), titres nationaux de la RD Congo (TPM) et d’Egypte (Zamalek). Pas mal pour un coach de 51 ans…seulement.

@2022mag.com