L’attaquant international marocain Ashraf Bencharki (25 ans) qui évolue depuis deux saisons sous les couleurs du Zamalek  a fait le voeu d’avoir l’occasion d’affronter le Wydad Casablanca en finale de la Ligue des  champions. A condition évidemment que les Chevaliers Blancs passent l’obstacle du Raja Casablanca en demi-finale et que le Wydad prenne la mesure d‘Al Ahly.

/Mais l’ancien pensionnaire du Wydad n’a pas de doute sur sa popre équipe: « Je m’attends à ce que Zamalek se qualifie pour la finale parce que c’est une équipe difficile qui possède un groupe spécial  et de meilleurs joueurs » a-t-il confié devant les caméra de télévision du club. Avant d »ajouter : « Je souhaite que le Wydad élimine  Al Ahly et se qualifie pour nous affronter en finale, mais ce match sera très difficile et il est très compliqué  de prédire le résultat. Si nous affrontions le Wydad en finale, ce sera un match très particulier   pour moi et pour Mohamed Ounajem (ndlr, son compatriote ), car c’est notre club, mais au final ce sera un match très intéressant ».

Une chose. est sûre, le natif de Taza  est ravi de pouvoir disputer des  rencontres à fort enjeu  où l’adrénaline  est prégnante ; »Je préfère toujours jouer devant un grand nombre de fans, j’ai généralement de meilleurs résultats dans les grands matches comme je l’ai fait en finale de la Super Coupe d’Egypte et de la finale de la Super Coupe d’Afrique« , Il faut rappeler que les deux recrues  marocaines du Zamalek, en l’occurrence  Bencharki et Ounajem, ont déjà connu l’ivresse d’un succès en Ligue des champions. C’était en 2017 sous la bannière du….Wydad Casablanca.

@2022mag.com