Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attaquant marocain Achraf  Bencharki a joué un sale tout à aux suiveurs des Verts en inscrivant le  but victorieux du Zamalek contre le Raja Casablanca. Et loin de faire profil bas pour ne pas froisser, le natif de Taza  a livré ses irmpressions à la presse égyptienne en dédiant sa réalisation aux fans des Chevaliers blancs :  » Mon but était le produit des instructions de l’entraîneur et d’une belle entente avec  mes coéquipiers. J’ai échangé  avec  Ahmed Zizo  Sayed avant le match et pendant l’entraînement au sujet du but et j’ai finalement réussi à marquer. Je dédie le but à tous les fans de Zamalek. Quand à mes coéquipiers, le staff technique et l’équipe médicale, ils méritent tous d’être félicités. Nous avons joué un bon match, mais nous avons encore un autre match à jouer en Egypte. C’est un bon résultat, mais ce n’est certainement pas encore terminé ».

Effectivement, Bencharki a raison de rester prudent  car si le Raja va faire le voyage samedi prochain  au Caire avec un vrai handicap, on ne peut dire qu’il a perdu toute chance de renverser le cours de l’histoire. Ancien joueur du Wydad, Bencharki avait déjà fait mal aux ultras du Raja en affirmant à l’issue du tirage au sort des demi-finales : « Je m’attends à ce que Zamalek se qualifie pour la finale parce que c’est une équipe difficile qui possède un groupe spécial  et de meilleurs joueurs » avait-il  confié devant les caméra de télévision du club cairote. je souhaite que le Wydad élimine  Al Ahly et se qualifie pour nous affronter en finale, mais ce match sera très difficile et il est très compliqué  de prédire le résultat. Si nous affrontions le Wydad en finale, ce sera un match très particulier   pour moi et pour Mohamed Ounajem (ndlr, son compatriote ), car c’est notre club, mais au final ce sera un match très intéressant ». Avec les résultats de ce weekend, le chances qu’il a d’affronter le Wydad  sont très réduites puisque ce dernier a été assommé sur sa pelouse  par Al Ahly (0-2) .

@2022mag.com