L’attaquant belgo-marocain du FC Dordrecht, Yahia Boumedienne, a un parcours atypique qui l’a emmené jusqu’au Pérou. Il doit être d’ailleurs le seul footballeur d’origine arabe à avoir évolué dans ce pays d’Amérique latine. Mais bien avant cette escapade lointaine et son arrivée en deuxième division néerlandaise, il avait traversé la Méditerranée pour rejoindre le club de l’ Ittihad Tanger.

S’il a eu quelques soucis avec les dirigeants du club vers la fin de son contrat, le natif de Liège garde un magnifique  souvenir des fans de l’IRT et de leur passion pour le football  : « Je me souviens d’un match au Raja Casablanca, a-t-il confié au site de la RTBF, Il y avait 80.000 personnes dans le stade dont 22.000 supporters de l’IRT ! Nos fans ont fait un gros tifo à Casablanca. Je crois que dans l’histoire du football marocain, il n’y a aucun club qui a réalisé un tifo pareil dans le stade de Casablanca. Ce sont des souvenirs inoubliables. J’ai joué en Afrique, en Guinée ou encore au Nigeria. Il faisait chaud. J’ai joué au foot dans des endroits où je n’aurais jamais imaginé mettre les pieds ».

Yahia Boumedienne

Yahia Boumedienne

Celui qui a nombre d’amis et ‘frères » célèbres dans le monde du football à l’image des frères Fellaini,  Paul-José Mpoku, Christian BentekeMehdi Carcela et autres Nacer Chadli a été  également été marqué par l’expérience des matches de football dans des stades africains : » Le stade du 28 Septembre à Conakry, en Guinée, m’a impressionné. Parce que lorsqu’on rentre dans le tunnel pour aller aux vestiaires, il y a des trous dans les murs du dessus. Tu peux voir les supporters assis en train te lancer des projectiles ou les entendre t’insulter en français. Des souvenirs indélébiles… De très vieux stades qui peuvent contenir 50 000 personnes mais dont on a l’impression qu’ils vont s’effondrer ». Alors qu’il vient de fêter ses 27 ans, Yahia a encore un rêve à vivre. Porter les couleurs du Standard de Liège tout simplement parce qu’il est  né et a habité à 300 mètres du stade de Sclessin là ou les Rouches ont construit leurs plus grand succès.