Le WA Casablanca va sans aucun doute disputer son match le plus important de ces six dernières années. Car face au Ahly du Caire il se trouve à 90 minutes d’une deuxième victoire en Ligue des champions après le titre conquis en 1992! .En principe, les protégés de Houcine Ammouta sont en ballotage favorable suite au match nul (1-1) rapporté d’Alexandrie dimanche dernier, mais ils demeurent prudent et veulent se présenter en guerriers sur la pelouse du stade Mohammed V : «C’est vrai que le résultat du match aller peut sembler en notre faveur,  a reconnu le milieu de terrain Salaheddine Saïdi, mais rien n’est encore joué surtout face à Al Ahly qui a une grande expérience sur la scène continentale. Le match décisif se jouera samedi. Nous sommes concentrés sur nous-mêmes. Il nous reste à franchir un seul obstacle pour couronner notre beau parcours. Il va falloir être des guerriers sur le terrain. Nous comptons sur l’appui de notre public pour remporter ce prestigieux trophée». En disant cela, l’expérimenté Saïdi a certainement en mémoire le retournement de situation réussi par Al Ahly  face à l’ES Tunis en quart de finale. En effet, tenus en échec à domicile par l’Espérance (2-2), les Red Devils se sont imposés dans coup férir  ( 2-1) au stade olympique de Radès. Une équipe prévenue en vaut deux.

@2022mag.com