Abdeladim Khadrouf  a été l’un des plus combatifs  de l’équipe du WA Casablanca lors du match perdu après prolongation en quart de finale du Mondial des clubs  contre les Mexicains de Pachuca (0-1). Sorti par Houcine Ammouta à la fin du temps réglementaire parce qu’i  était lessivé (10,730 km parcouru), il était très déçu de ne pas avoir la possibilité de rester avec ses coéquipiers. » On a mal vécu le fait de  perdre parce que nous voulions aller loin dans la compétition, a-t-il confié à fifa.com, mais c’est une réaction naturelle après tous les  efforts que nous avions consentis  Nous avons essayé de les battre, même après  la pause quand nous avions été réduits à dix. Le résultat est assez difficile à accepter ».

Le WAC a été soutenu comme jamais par ses ultras à Abu Dhabi (photo Fifa.com)

Le WAC a été soutenu comme jamais par ses ultras à Abu Dhabi (photo Fifa.com)

Toutefois, l’expérimenté milieu de terrain (32 ans) ne veut pas se lamenter sur le sort des siens, il veut que le WAC se rachète lors du deuxième et dernier match contre les Japonais d’Urawa Red Diamonds: « « Nous visions mieux que la cinquième place,  a ajouté le natif de Mohammedia, mais nous allons essayer de gagner pour  préserver la fierté de l’équipe et celle du  football marocain. Nous devons montrer à tous  que la défaite en quarts de finale  était le résultat de la   malchance. Je sais  que fans croient en nous parce qu’ils savent de quoi nous sommes capables. Nous serons encore plus motivés pour gagner le prochain match et le leur dédier ». Il faut rappeler que Khadrouf est le seul membre de l’effectif wydadi à avoir disputé  un Mondial des clubs avant de se déplacer aux Emirats. C’était au Maroc en  2014  sous les couleurs du Maghreb Tétouan. Une participation soldée par une  défaite  dès le premier tour  devant les Néo-Zélandais d’Auckland City  après une terrible séance de tirs au but.

@Cheikh Mabele