Auteur de six buts et deux passes décisives en 24 matches disputés avec  en Eredevisie, l’attaquant international algérien Oussama Darfalou avait le droit d’espérer faire mieux. Mais une adaptation difficile à son nouvel environnement et quelques blessures ont haché sa première partie de saison.

De retour  sur les pelouses, le natif de Manaâ,25 ans, qui compte bien  finir en boulet de canon, a donné de ses nouvelles : « Après les difficultés que j’ai rencontrées en début de saison, je peux vous dire que ça va nettement mieux maintenant, a-t-il confié dans un entretien exclusif accordé au site algérien le buteur.com, C’était un peu normal, vu que je découvrais un nouveau pays, une nouvelle langue et de nouvelles habitudes. J’avais besoin d’un temps d’adaptation. En plus, j’avais contracté une blessure lors de l’intersaison qui a davantage compliqué mon intégration. Désormais, je me sens bien et très utile à l’équipe ».

 Ousssama à la confiance de son entraîneur Leonid Sloutski

Ousssama à la confiance de son entraîneur Leonid Sloutski

Le Fennec  assure surtout que tout se passe bien avec l’entraîneur Leonid Sloutski qui lui fait une  entière confiance:  » il me fait énormément confiance en me titularisant à chaque fois depuis quatre mois maintenant. J’essaye de lui rendre cette confiance sur le terrain. Même lorsque je ne marque pas, le coach est toujours là à m’orienter et à me conseiller. Cette confiance m’aide à m’épanouir sur le terrain et à donner le meilleur de moi-même pour être toujours au sommet de mes moyens ».

Son retour en forme tombe bien en effet. A quatre mois de la CAN prévue en Egypte, Oussama sait que  pour faire partie des 23 que retiendra Djamel Belmadi il lui faudra être fort tant la concurrence est devenue rude  sur le front de l’attaquant notamment avec un Baghdad Bounedjah qui rayonne et

@2022mag.com