La JS Kabylie va renouer avec la phase  de groupes de la Ligue des champions après deux tours préliminaires aboutis. La voilà donc partie à la reconquête d’un prestige égaré. Le vice-champion d’Algérie a été placé dans la chapeau quatre  et devra s’attendre  le 9 octobre à un rude tirage au sort. Mais l’entraîneur des Canaris ne s’en offusque pas. Pour lui, cette position est cohérente lorsqu’on sait que le représentant algérien  n’a plus été à ce niveau de compétition depuis neuf saisons: «La composition des chapeaux est logique, a confié Hubert Velud en conférence de presse, au niveau des points, j’ai vu que l’Espérance de Tunis et le TP Mazembe, qui composent le premier groupe, ont 30 points, alors que nous on en compte aucun. Il y a une différence dans l’échelle de valeur. C’est normal qu’on soit dans le quatrième chapeau ».

Cependant le technicien français qui souhaiterait tout de même que son équipe soit renforcée par deux ou trous éléments de qualité, reste relativement optimiste :  » Le fait d’avoir sorti Al Merreikh et Hotroya est une chose positive. C’est sûr qu’on a envie d’aller loin, mais il faut être réaliste, on n’est pas favori dans les groupes. Maintenant, il peut y avoir de bonnes surprises, on va tout faire pour passer, ça sera du bonus. Je connais bien  Al Ahly, le Zamalek, l’ ES Tunis , le WAC et je connais la valeur de mon équipe, ça va être difficile, mais on ne sait jamais, il peut y avoir des surprises « . Et puis, il se pourrait que la grande expérience internationale, notamment africaine, du natif de Villefranche-sur Saône soit le vrai plus de la formation Kabyle dans la course aux quarts de finale.

@2022mag.com