Si pour l’USM Alger la saison domestique est terminée avec un bilan mitigé, il reste la campagne africaine à assurer à partir de la mi-juillet  et la préparation de la saison 2018-20919 de Ligue 1 à boucler.  Du coup, c’est un peu le branle-bas de combat pour protéger l’ effectif Rouge et Noir à la veille du mercato. C’est ainsi que le directeur général du club, Abdehakim Serrar a prévenu qu’il fermerait la porte à certains cadres et a cité nommément le gardien de but international Mohamed Amine Zemmamouche, suivent décisif en 2018, et l’efficace attaquant Oussama Darfalou aujourd’hui très  convoité  en Ligue 1 et à l’étranger.

D’où le ferme discours du dirigeant usmiste:   » Zemmamouche est un gardien très expérimenté, c’est le profil qui ne court pas les rues, a-tiol confié au quotidien algérois Liberté,  il est brillant. Je le considère parmi les meilleurs gardiens d’Algérie.Il fait partie des cadres de l’équipe et nous avons besoin de lui. Donc, Zemmamouche est intransférable”.

Oussama Darfalou, USM Alger

Oussama Darfalou, USM Alger

Mais si le club peut semble avoir la main concernant son gardien qui a des envie d’Arabie Saoudite où il est sollicité mais qui est encore lié par un contrat, ce sera plus compliqué pour  Oussama Darfalou:  “Le meilleur recrutement est de préserver l’ossature de son effectif, reconnaît Serrar,  c’est la raison pour laquelle nous ambitionnons d’en finir cette semaine avec le cas de l’attaquant Darfalou. Il est libre de tout contrat. Nous allons faire le nécessaire pour le convaincre de rempiler. C’est un attaquant pétri de qualités que l’USMA voudra conserver dans son effectif. D’autant que nous n’avons que peu de licences africaines à accorder. Nous ne pouvons nous permettre la moindre erreur ». Il reste à savoir ce qu’en pense et comment va réagir le meilleur buteur de Ligue 1 (18 buts) en cas d’offres juteuses financièrement  et / ou attractives sportivement venant d’Europe ou  des pays du Golfe arabe.

@ 2022Mag.com