L’USM Alger a embarqué ce matin 10 heures à bord d’un avion spécialement affrété à destination de Khartoum où elle devra affronter la formation d’Al Hilal dans un match comptant pour le demi-finale aller de la Champions League. Ce déplacement arrive alors que le club algérois traverse un moment difficile suite à l’affaire de dopage de son milieu offensif Youce Belaïli. Une ambiance lourde que confirme le gardien de but Mohamed Lamine Zemmamouche : « C’est sûr qu’une ambitionne morose règne au sein du groupe, a-t-il confié dans un entretien accordé au site competition.dz, car Belaïli est notre coéquipier qu’on apprécie beaucoup. C’est un joueur pétri de qualités, et sa suspension nous a beaucoup déçus dans la mesure où elle risque de mettre fin à sa carrière. Je souhaite que sa sanction soit revue à la baisse, car ce sera un véritable gâchis pour un jeune joueur auquel on prédit un avenir prometteur. On est solidaires avec lui et on doit rester à ses côtés dans ces moments difficiles”. Mais l’ancien gardien de l’équipe d’Algérie tient à préciser que l’USM Alger a les moyens de réagir positivement une fois sur le terrain  “ On est des joueurs professionnels, on a un caractère fort et je suis persuadé qu’on surpassera cette situation difficile”. A noter que les Rouge et Noir seront également privés pour ce rendez-vous important de trois joueurs, en l’occurrence le latéral droit Hocine Benyada et l’attaquant Oussama Darfalou, retenus par la sélection militaire qui va disputer son Mondial, ainsi que le  défenseur axial Ayoub Abdellaoui, suspendu pour avoir cumulé trois cartons jaunes. Le match El Hilal – USM Alger aura lieu samedi 27 septembre à 19 heures.

@2022mag.com